En France, les pertes et gaspillages alimentaires représentent 10 millions de tonnes de produits par an, soit une valeur commerciale estimée à 16 milliards d’euros par le ministère de l’écologie.
Faisons le point sur l’évolution de la législation contre le gaspillage alimentaire.
Puis, inspirons nous de bonnes pratiques industrielles en matière de valorisation des invendus, réorganisation des filières, diminution des déchets d’emballage pour relever ce défi.
Au sein même de nos solutions, quelles fonctionnalités permettent d’ajouter une pierre à l’édifice ?